Patrick créateur d'intérieur,

Qui n’a pas rêvé un jour de « changer de décor » ? De faire de sa pièce de vie, de son appartement, de sa maison, de sa terrasse ou de son balcon, un endroit qui lui ressemble ? Qui ne s’est pas dit parfois que cela pourrait être mieux, mais sans jamais trouver l’harmonie recherchée ? Qu’il y a trop d’espace, ou pas assez ?

 Avec votre propre mobilier ou en le changeant, je vous aide à marquer de votre empreinte votre intérieur. En travaillant les axes, les équilibres, je gomme les imperfections, redonne du dynamisme et de l’énergie, crée le climat de votre choix. Chaque meuble, chaque objet trouve sa place idéale, pour une atmosphère chaleureuse et personnelle.

 Si vous souhaitez bouleverser plus en profondeur le décor, je suis également brocanteur-antiquaire et je peux chiner pour vous mobilier et objets qui modifieront complètement le style de votre domicile.

 Attentif à vos envies et à vos besoins, je suis à votre écoute pour vous aider à profiter au mieux de votre espace, et à aménager un lieu de vie qui vous apporte plaisir et bien-être.

 Je peux aussi revoir le display de votre boutique, conceptualiser votre stand afin de dynamiser vos ventes...

 Pour toute demande d'information, de devis merci de m'envoyer un E-mail à info@lavantcour.fr

1er exemple le salon de Fanny & Juliette

Dans cet exemple, l'idée est de garder tous les meubles et objets. Fanny & Juliette m'ont donné carte blanche pour redonner du sens à leur salon.

Nous observons sur les 2 premières photos le syndrome dit de "l'essoreuse", où tout est placé à côté des murs! Après discussion sur l'usage de la pièce, ici un second salon, j'apprends que l'on s’y retrouve souvent seul, mais que parfois les enfants ou les amis se rejoignent autour d'un verre.

À moi de créer des axes, des séquences pour donner une ambiance plus chaleureuse, à l'image des propriétaires. Même seul (voir les 3 dernières photos), on ne se sent pas isolé, grâce au canapé et aux fauteuils qui ne sont plus collés au mur. Des invités arrivent, nous pouvons rapprocher les fauteuils mauves de la table.

avant...

 avant

après...

après

après 2

après 3

2ème exemple un studio parisien tout en long pour Stéphan étudiant, que faire?

J’ai voulu donner, dans une seule pièce, l’illusion d’avoir plusieurs espaces. Le coin-cuisine a été séparé de l’espace à vivre par des étagères ajourées.

Puis, j'ai placé le lit dans l’alignement de la pièce, ce qui procure une profondeur lorsque l'on est assis dans le fauteuil du bureau, très important pour Stéphan qui doit passer beaucoup de temps dans cette position. L’éclairage naturel en journée a déterminé l’emplacement de la table de travail. Le tour de force a été de disposer une petite table de salon pour recevoir les amis de passage, avec un pouf en vis-à-vis, le rebord du lit fait alors office de siège.

avant...

studio

après...

studio

studio 2

3ème exemple la terrasse de Carol et Olivier

À cet emplacement, il n’y avait pas grand-chose, hormis la table ronde (où j'ai posé les pots en terre par la suite). J'ai donc fait mon « marché" dans le jardin attenant en le vidant presque entièrement pour redonner à l’ensemble un esprit plus naturel.

Ensuite, l'idée a été de concevoir à l'extérieur une salle manger d'été, avec en premier plan un solarium face au plan d'eau, puisque Carol venait de craquer pour 4 chaises longues.

Enfin, une séparation, matérialisée par une console et un banc face à face qui encadre la table rectangulaire d'un côté et la série de pots de l'autre, crée une illusion de cloison virtuelle ; la nuit, l'impression est encore plus marquée.

Une succession de bassines de toutes tailles, chinées chez Broc Izzy, complète le décor, en compagnie de quelques arbustes de rocailles...

solariom

terrasse carol et olivier 3terrasse carol et olivier 3terrasse carol et oilivier 2terrasse carol et olivier

4ème exemple la garçonnière de Jules,

Ce jeune étudiant vit dans une grande pièce, attenante à la maison de famille, avec en mezzanine sa chambre. La commande concernait l’espace principal, qui comporte une cheminée assez disgracieuse qui détermine l’ensemble.

Sa mère, en désespoir de cause, vient me voir en me demandant de « faire quelque chose avec un tout petit budget!"

C'est le principe du relooking d'appartement, j'utilise le mobilier existant, parfois en allant puiser un élément dans une autre pièce, ce qui permet de proposer des budgets réduits de décoration intérieure. 

Dans ce cas précis, j'ai seulement suggéré à la mère de Jules d'acheter chez L'Avant-Cour, 2 fauteuils rouges en sky, inspirés des célèbres fauteuils cubes de Le Corbusier.

J’ai commencé par disposer l’étagère devant l’escalier et la porte d’entrée pour installer le baby-foot et créer ainsi un espace-jeu et un espace-salon. En regard de la cheminée, un petit face-à-face casse un peu le grand espace. Les deux fauteuils rouges, placés en « commodité de conversation » font le lien entre les deux territoires.

avant...

jules 1jules 2

après...

jules 3

jules 4

jules 4